All posts in Uncategorized



Domuneo : une entreprise citoyenne pour des citoyens très éclairés !

Côté transition énergétique, il y a vraiment du travail à faire et, contrairement à ce que l’on pourrait croire quand on voit la liste des livres blancs, directives européennes diverses, sommets mondiaux de l’écologie et autres obligations légales qui finissent par retomber sur le citoyen lambda, ce n’est pas la population qui fait le plus de résistance à évoluer, ce sont les accords commerciaux internationaux. Prenons l’exemple très récent des accords de libre-échange entre l’Europe et le Canada, dont l’application est effective depuis septembre 2017 : le Ceta (un traité signé il y a un an) est, selon le journal les Echos « loin d’être le modèle d’accord commercial de nouvelle génération vanté par la Commission européenne, qui l’a négocié » (sic). En effet ces accords ne sont pas en rapport avec l’accord de Paris sur le climat et ne réservent aucune garantie sur le principe de précaution exercé en Europe. Même si un degré de confiance existe, il n’empêche qu’aucune traçabilité des produits n’est demandée…. De nombreux détails font que des éléments de protection habituellement requis sur le marché européen ont été gommés et que, globalement, la protection de l’environnement a eu peu de poids par rapport à l’ouverture commerciale…

Mais où sont donc les préoccupations sur l’avenir de la planète ?

Certes on peut se demander, alors que depuis quelques années des phénomènes climatiques extrêmes liés au réchauffement s’abattent sur certains pays, pourquoi ces accords ne garantissent pas, au moins, la neutralité carbone …. Cela aurait pu se faire, par exemple, via la taxation des émissions de CO2 issues du transport maritime. Actuellement, l’Europe ouvre de nouveaux marchés avec des pays tels que l’Australie et la Nouvelle-Zélande et on peut espérer qu’elle s’inspirera de cette récente expérience, dont le résultat est plus que mitigé. D’ailleurs, la France fait pression pour que la Commission européenne soit attentive à préserver un meilleur compromis entre projets commerciaux et objectifs climatiques.

Et la France, dans tout ça ?

La France n’est pas forcément le « meilleur élève » en matière de transition énergétique, mais des efforts sont en cours. D’ailleurs, les français ne sont pas du tout réfractaires à l’utilisation des énergies renouvelables, ni au fait de s’impliquer dans de nouvelles façons de consommer l’énergie. C’est souvent une problématique financière et, avouons-le, cela se comprend. En effet, quand il s’agit d’équiper un bâtiment à construire, il est plus facile de commencer des travaux en incluant dès le début les meilleures solutions de chauffage, d’éclairage et de fourniture d’eau chaude sanitaire. Quand on parle de rénover un habitat ancien, l’exercice devient plus compliqué, car il faut arriver à se projeter sur la nouvelle configuration de l’habitat après restructuration des équipements et surtout, il faut parfois démolir certaines parties du bâtiment pour l’adapter à l’objectif recherché. Bref, cela peut devenir une « usine à gaz », difficile à assumer en termes d’organisation mais aussi en termes de finances, car il faut en quelques sortes repayer pour quelque chose que l’on a déjà payé une fois !!!

Domuneo est un acteur français de la transition énergétique

On l’a vu plus haut, finalement la transition énergétique à l’échelle de la planète, si elle nécessaire et souhaitée, peut être très mal appliquée, voire contrariée dans certains cas, quand des intérêts financiers supérieurs font partie de l’équation…. Alors que faire ? A partir du moment où tout le monde est d’accord sur le fait qu’il est important de changer de mentalité et de comportement, qu’il faut s’impliquer chacun à son niveau dans ce phénomène qui peut encore sauver l’avenir des enfants du monde, alors il faut souscrire à la transition énergétique ! Ce sera à l’échelle de l’être humain, le citoyen lambda, qui d’ailleurs est aussi le payeur des erreurs passées… Les petits ruisseaux font les grandes rivières et les petits efforts, multipliés par tous, font les grands résultats… Sauf que pour se lancer dans l’inconnu, il vaut mieux être préparé, accompagné et soutenu. En effet, que sait-on de la transition énergétique ? Hormis le fait qu’il s’agit de passer d’un état à un autre, en l’occurrence de réduire, voire arrêter de consommer des énergies fossiles pour s’appuyer sur le renouvelable, les français n’ont pas l’expérience de ces nouvelles technologies – pourtant basées sur des savoirs et des sources ancestraux – et quand ils sont face à la triple volonté de changer eux-mêmes, de faire évoluer leur habitat et de faire des économies, ils ne savent pas forcément comment s’y prendre…

Heureusement, il y a Domuneo

Le groupe français Domuneo intervient partout en France pour soutenir et accompagner les particuliers dans leur mutation énergétique, afin que ceux-ci soient sûrs d’obtenir la meilleure solution pour leurs besoins propres, en premier lieu, mais aussi une solution qui s’appuie sur des outils écologiques d’avenir. Diminution de l’impact carbone, réalisation d’économies, utilisation d’équipements fiables et porteurs de confort. C’est cela que permet le travail de Domuneo, une entreprise spécialisée dans la production d’électricité via des énergies propres, renouvelables et économiques.

Quoi de plus valorisant que de produire sa propre énergie ?

Devenir autonome énergétiquement ? Oui, c’est possible ! Cela ne se fera sans doute pas en quelques instants, mais en suivant les conseils d’équipes efficaces et sérieuses comme celles de Domuneo et en utilisant les générateurs indépendants installés par l’entreprise, le particulier deviendra à moyen terme son propre producteur d’électricité pour faire face à tous ses besoins, voire les dépasser… CQFD !

En effet, un foyer français traditionnel suit des rites quotidiens, comme l’essentiel de ses concitoyens et se trouve réuni en famille aux mêmes heures, chaque jour, pour prendre ses repas, se laver, se réunir au salon dont le confort doit être assuré et faire fonctionner tous les engins de cuisine, de jardin et autres sans lesquels on ne peut vivre aujourd’hui… D’aucuns ne s’y sont pas trompés, qui proposent à ces moment-là l’électricité à son prix le plus élevé… Dans ce contexte, il est très difficile de faire des économies sans pour autant subir le fléchissement de son confort. Pourtant, grâce au générateur de Domuneo et à la lumière du jour, cela peut devenir possible, car on reporte ainsi la consommation d’énergie « à haut prix » par celle obtenue naturellement avec le générateur. Ce sont plus de 3 000 installations partout en France, que Domuneo a réalisé avec succès et accompagné ainsi nombre de clients dans le sillage de la transition énergétique. A un point tel que les clients installés deviennent aujourd’hui des ambassadeurs de la solution qui promeut l’entreprise et ses produits, par la communication de sa satisfaction auprès de prospects.

L’installation du générateur d’énergie naturelle possède de nombreux avantages, dont certains sont tout aussi intéressants que le bénéfice confort et finances obtenu par la mise en place. En effet, à partir du moment où le générateur installé fournit à l’habitat qu’il concerne, la totalité de l’énergie dont il a besoin pour fonctionner à plein, il se peut qu’un « trop plein » existe. Domuneo a anticipé la question et établi avec ENEDIS, une convention qui permet au particulier de réinjecter dans le réseau l’électricité produite en trop et non consommée. Bien sûr, les volumes sont comptabilisés et évalués et tout est réglementé, dans le cadre d’un contrat sur 20 ans. L’électricité est rachetée par ENEDIS et le particulier reçoit chaque année un chèque du montant global d’électricité fournie au réseau pendant l’année.

Alors, une fois que toutes ces évidences sont mis bout à bout, il ne reste plus beaucoup de place à l’hésitation. Il faut absolument installer un générateur indépendant de Domuneo ! D’autant que cela apporte de nombreux avantages qu’il est possible d’énoncer tous ensemble, car on ne le dira jamais assez :

De grosses économies sont réalisées (et aussi des gains obtenus annuellement), l’habitation est rénovée énergétiquement, la dépendance énergétique au réseau national est réduite, le confort de vie quotidienne est accru et enfin, dernier avantage mais pas des moindres, la satisfaction de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effets de serre sur la planète n’a pas de prix…



1day 1 product : Les français et le bricolage

Vu comme une véritable corvée par certains, le bricolage est pourtant une passion pour de nombreuses personnes. Pour mesurer l’étendue de cette tendance, une enquête a été menée par Yougov en 2017 sur un échantillon de 1005 personnes représentatives de la population françaises des plus de 18 ans.

Cette enquête est sans appel : les français aiment le bricolage et sont très nombreux à manier les outils pour réaliser divers travaux.

Les français et le bricolage en chiffres

Premièrement, on constate que les français sont très nombreux à bricoler (77%). Chose étonnante qui combat radicalement les idées reçues, 86% des femmes et 85% des hommes aiment le bricolage. Par contre les femmes ont tendance à privilégier les travaux de peinture (83%) et de décoration (77%) et délaissent les travaux d’électricité (25%), de plomberie (23%) et d’isolation (14%). Les hommes quant à eux préfèrent les travaux de peinture (78%), d’électricité (61%), de décoration (60%), de plomberie (51%) et délaissent un peu l’isolation (37%) qui est plus facilement confiée à des sociétés professionnelles. En effet, 6 français sur 10 font généralement appel à des professionnels quand l’intervention devient trop complexe.

Pour se procurer le matériel et les outils adéquats aux différents travaux, la population française à plus tendance à se diriger vers les magasins traditionnels (79%) et seulement 19% achètent en ligne. Néanmoins, les achats en ligne pour le bricolage se démocratisent de plus en plus car ils sont considérés comme plus pratiques : les produits sont directement livrés chez soi, les prix sont plus intéressants et les consommateurs peuvent les comparer.

1 Day 1 Product, un site d’e-commerce pour les bricoleurs

Le site de vente en ligne, 1 Day 1 Product est au courant de cette tendance grandissante et propose donc sur son site web, divers produits capables de simplifier et de raccourcir le temps passé à bricoler. C’est un site qui possède sa propre identité et tous les articles proposés sont conçus pour être pratiques et faire gagner du temps aux utilisateurs.

De ce fait, 1 Day 1 Product met à disposition des bricoleurs novices et des experts plusieurs articles intéressants :

  •         UNIVIS, le visseur universel : cet appareil se présentent comme un accessoire indispensable pour bricoler à la maison. Avec cet embout universel, il est possible de visser tout type de vis, de crochets, de tirefonds et de têtes de boulons. Les picons sont spécialement conçus pour maintenir tout type de matériau. Pour attester son efficacité, il est utilisé dans les industries de pointe (automobile, aéronautique, etc.).
  •         WALL STAR décore les murs en un clin d’œil : cet appareil remplace facilement marteau, clous et crochets pour gagner du temps et de l’argent. Il permet, d’une simple pression de la main, d’enfoncer tout type de clous et de crochets pour décorer les murs du logement. Grâce à lui, il est donc possible d’accrocher des cadres photo, des tableaux, des étagères pour refaire la décoration en toute simplicité et rapidement.

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive et d’autres produits sont disponibles sur le site officiel de la société.



L’isolation des combles par SOLECO France

SOLECO France  (Solution Eco energie) est le leader des solutions énergétiques utilisant les énergies renouvelables. L’entreprise propose un large choix de produits performants et de qualité : panneau photovoltaïque, panneau aérovoltaïque, chauffe-eau thermodynamique, pompe à chaleur AIR/AIR, pompe à chaleur AIR/EAU, chaudière à condensation, poêle à bois et granulés et isolation des combles. La société conseil également le client afin d’analyser, avec lui, la configuration de son habitation et trouver le système énergétique le mieux adapté au logement.

Spécialisé dans l’installation de solutions énergétiques, Soleco France propose aussi l’isolation des combles, une technique permettant de réaliser de bonnes économies d’argent. Du coup, il est intéressant de savoir comment fonctionne l’isolation des combles et quels sont ses avantages.

Principe de fonctionnement

L’isolation des combles permet de réaliser de réelles économies sur la facture de chauffage en diminuant la consommation d’énergie. En effet, en améliorant l’isolation des combles, il est possible de limiter les fuites de chaleur en hiver, et conserver la fraîcheur en été. Cela consiste à poser un matériau isolant sur le plancher, ou sous les rampants de la toiture. Il est donc important de bien choisir les matériaux utilisés afin de limiter au maximum les déperditions de chaleur.

Les isolants sont des matériaux qui ont pour particularité de proposer une haute résistance thermique et une conductivité thermique très faible. Cela signifie concrètement, qu’il est bien plus difficile pour la chaleur de les traverser que d’autres surfaces. Lorsque l’on isole les combles, la chaleur est conservée à l’intérieur de l’habitation au lieu de s’échapper à l’extérieur par l’espace entre les tuiles. En effet, l’air chaud étant plus léger que l’air froid, il a tendance à monter et à s’échapper par le toit. A noter, qu’il existe plusieurs dizaines de matériaux différents avec leurs avantages et leurs spécificités propres.

L’isolation des combles permet de réaliser des économies d’argent importantes sur le long terme. Les déperditions de chaleur étant réduites, la consommation d’énergie pour chauffer le logement est aussi diminuée et par conséquent les factures de fioul, de gaz ou d’électricité baissent. L’ADEME (l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) estime que la toiture concentre 25 à 30% des déperditions de chaleur. Néanmoins, ce n’est pas la seule voie de sortie de la chaleur. En effet, elle peut passer par les fenêtres, les murs et les portes. Il est donc intéressant de refaire une rénovation complète de la totalité de l’isolation du logement, même si l’isolation des combles constitue déjà une bonne économie sur le long terme.

En plus de diminuer les déperditions de chaleur, l’isolation des combles permet aussi de maintenir la fraîcheur à l’intérieur de l’habitation en été car elle empêche la chaleur de rentrer dans le logement.

Il existe plusieurs cas de figure dans l’isolation des combles. Si les combles ne sont pas aménagés, par exemple sous une toiture inclinée, il est inutile de chauffer cette partie du logement. Il convient donc de séparer cette partie du reste de l’habitation en isolant le plancher. Si les combles sont habités, Il est possible de réaliser une isolation sous les rampants de la toiture.

La résistance thermique d’un isolant est déterminée à la fois par son épaisseur et par ses caractéristiques propres. Par exemple, pour bénéficier d’une performance énergétique égale, poser 5 cm de laine minérale revient à peu près à construire un mur en parpaing de 50 cm. Il est donc important de bien choisir quel type d’isolation il faut utiliser car il y aura un impact sur l’espace disponible après la pose.

Les différents types d’isolation

  • Laine de roche à souffler

La laine de roche est issue du basalte, une roche volcanique, et appartient à la famille des isolants d’origine minéral. Sa composition en fait donc un matériau isolant de qualité et recyclable, dont le bilan carbone est positif.

Ses performances thermiques sont bonnes et c’est aussi un excellent isolant acoustique puisqu’il ralentit les particules d’air et dissipe l’énergie sonore. Elle est aussi d’une grande légèreté et possède plusieurs avantages : résistance au feu et à la chaleur, résistance à la compression et résistance à l’humidité de l’air et aux termites.

Elle s’applique grâce à un appareil qui soufflera le matériau isolant. Cette technique est souvent utilisée dans les combles perdues ou aménageables. Les techniciens réalisent l’isolation des combles grâce à la méthode de l’insufflation mécanique ou soufflage. Simple et efficace, le soufflage se passe en deux étapes : insufflation de la laine de roche soufflée par la cardeuse (machine qui permet de souffler la laine) et répartition de la laine de roche sur le sol. Cette méthode permet une élimination complète des ponts thermiques et garantit une durée de vie d’environ 35 ans.

  • Laine de roche à dérouler

L’isolation en rouleau est la technique la plus utilisée en France. Elle est simple à installer, il suffit de la dérouler et de la couper sur la zone souhaitée. C’est son épaisseur qui détermine son niveau de résistance thermique mais elle doit être d’au moins 30 cm pour atteindre le niveau d’isolation préconisé. De plus, il est possible de superposer les couches pour optimiser l’isolation et éviter les ponts thermiques.

A noter que la laine de roche à dérouler est plus appropriée aux sols des combles perdus ou habitables.

En résumé, l’isolation des combles proposée par SOLECO France répond parfaitement aux besoins des clients. Elle permet d’économiser jusqu’à 40% sur les factures d’énergie et propose une très bonne isolation thermique et acoustique. Les deux techniques d’isolation proposées par la société ont les mêmes avantages mais elles ne conviennent pas aux mêmes configurations. La laine de roche à souffler est plus utilisée pour les combles perdus, c’est à dire sous le toit et la laine de roche à dérouler est plus avantageuse si les combles sont destinés à être aménager. Pour finir, la laine de roche est écologique. Étant fabriquée à partir de roche volcanique, elle peut être recyclée et elle limite les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments qu’elle isole.



Rachat de crédit immobilier : l’issue proposée par les banques contre le surendettement des investisseurs

Un prêt immo est le moyen pour se lancer rapidement dans un investissement dans la pierre. Plus besoin de faire des années d’économies. Et les avantages d’une telle démarche ne sont pas des moindres. Mais malgré les points positifs d’un crédit affecté immobilier, il reste une charge pour l’emprunteur et il peut entrainer, à un moment ou à un autre un surendettement. Si ce cas arrivait, les banques proposent des solutions adéquates, comme le rachat de crédit immobilier.

Demander un rachat de crédit pour mutualiser les risques

Les investisseurs ont tendance à emprunter à chaque projet. Ce qui augmente les mensualités, mais également les risques de surendettement du particulier. La plupart, pour ne pas dire tous les placements effectués par les ménages sont financés avec l’aide des banques. Afin d’éviter que la situation ne devienne problématique, nombreux sont ceux qui se tournent vers les demandes de rachat de crédit immobilier. Avec cette démarche, vous pouvez renégocier les taux et les mensualités, ainsi que la durée de votre emprunt. Dans ce cas, le crédit vous engage, mais le surendettement est quand même minime.

Les conditions pour faire une demande de rachat de crédit

Faire une demande de rachat de crédit n’est pas ouvert à tous les emprunteurs. Vous pouvez faire une simulation en ligne pour comparer les taux et trouver la meilleure offre. Il faut remplir certaines conditions. L’emprunteur doit être principalement une personne majeure et être dans une situation d’incapacité de paiement de ses dettes. Vous devez fournir un élément de garantie, comme la garantie hypothécaire. La banque étudie aussi les objets de financement. Si vous êtes endettés par les jeux, il ne vous sera pas possible de faire une demande de rachat de crédit.

Votre possibilité d’accéder à ce type de demande dépend aussi de vos antécédents de paiement. Il sera par exemple très difficile pour les interdits bancaires d’avoir une réponse positive. Certaines banques refusent directement ce type de profil.

Par ailleurs, les banques prennent en considération l’importance de la dette restante afin de juger de la qualité de votre profil emprunteur. Si le capital restant dépasse les 60 à 50 % de l’emprunt initial, les chances d’acceptation de votre demande sont faibles.

Quoi qu’il en soit, tout dépend de votre capacité en négociation. Plus vous êtes un bon négociateur, plus vous bénéficierez de meilleures conditions au meilleur taux.



Investissement immobilier viticole, que faire avant d’acheter ?

L’investissement viticole est aujourd’hui un marché très dynamique qui présente d’excellentes rentabilités par rapport à d’autres placements financiers. Vous avez toujours été passionné par la vigne et vous souhaitez produire votre propre vin ? Pourquoi pas ? Mais, avant de placer tout votre argent dans ce type d’investissement, mieux veut anticiper quelques points.

Choisir le moment idéal

Vous projetez d’investir dans l’immobilier viticole et vous avez décidé d’acheter un domaine. Cependant, pour éviter de vous plonger dans un investissement à risque, le mieux serait d’attendre le moment opportun. Vous avez donc deux options qui s’offrent à vous. Vous pouvez profiter de la baisse du taux d’emprunt qui est parfois relativement bas. Vous pouvez également profiter des périodes où les ventes de propriétés s’accélèrent en raison du départ en retraite de leurs propriétaires. Quoi qu’il en soit, avant de vous jeter sur le premier coup de cœur, il est toujours conseillé de demander l’avis d’un professionnel.

Acheter le bon domaine

Les domaines viticoles font partie de l’immobilier de prestige. Pour cette raison, certaines des propriétés à vendre sont rarement affichées. La plupart sont gardés secret par les agents immobiliers pour ne pas inciter les concurrents. Pour dénicher la perle dans un marché fermé comme l’immobilier viticole, la seule solution est de rester en contact avec un expert de confiance ayant un bon réseau.

Faire l’état des lieux de la propriété

Vous avez trouvé le domaine qui correspond à votre budget. Cependant, avant de débourser votre portefeuille, vous devez analyser la capacité de production de votre domaine. Dans ce cas, le recours à un spécialiste est recommandé. De ce fait, vous devez vous baser sur ses derniers états de production, les chiffres d’affaires qu’il génère sans oublier les stocks. Encore faut-il savoir que la capacité de production peut varier d’un domaine à un autre. Cela dépend également de différents facteurs, dont les maladies de la vigne ou encore les conditions météorologiques.

Faire l’analyse financière

Lorsqu’on veut s’investir dans l’immobilier viticole, il ne faut pas s’attendre à un gain immédiat. Les rentrées d’argent peuvent mettre du temps, voire quelques années. Mais, en attendant que les vignes se mettent à produire des fruits prêts à être exploités, il faudra prévoir d’importants investissements. Dans ce cas, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un expert pour vous accompagner étapes par étapes sur votre projet. Il vous aidera à choisir les meilleures infrastructures. Ses conseils vous seront utiles pour améliorer la qualité de votre production.



La revente d’un bien après défiscalisation

La défiscalisation est un grand avantage dont les propriétaires bénéficient lors d’un investissement en immobilier locatif. En contrepartie, il y a un engagement à respecter, celle de la location du bien dont la durée dépend du dispositif de défiscalisation qu’ils ont choisi. Quand vient le terme de l’engagement, le propriétaire a la possibilité de revendre son bien. Comment s’y prendre pour ne pas se tromper de décision ?

L’engagement de location : définition

Vous avez récemment investi dans une résidence de service pour profiter des dispositifs de défiscalisation. Vous pensez également revendre votre bien quand le moment opportun sera venu. Quelle que soit la raison, pour pouvoir revendre, il faut respecter l’engagement de location.

Pour les dispositifs Censi-Bouvard, Duflot, Besson, Scellier ou bien Périssol, la durée de location est fixée à 9 ans au minimum. L’engagement de location dure au moins 5 ans pour le dispositif Girardin libre et 6 ans pour le secteur intermédiaire.

L’engagement prend effet au jour du premier bail. En cas de non-respect, c’est-à-dire, une location inférieure à ces périodes, l’avantage fiscal que vous avez obtenu sera remis en cause. L’invalidité, licenciement ou décès sont les seuls motifs valables au non-respect de l’engagement de location. A part ces cas, vous devriez attendre que votre engagement arrive à terme avant de revendre votre bien.

Comment bien revendre son bien après défiscalisation ?

Devant le nombre de biens achetés dans le secteur des résidences de service, seulement quelques centaines de propriétaires arrivent à revendre leur bien. Les raisons principales qui les poussent à s’en séparer sont notamment le décès, le divorce et les accidents de la vie ou tout simplement des raisons financières.

Il existe certaines conditions qu’il ne faut pas négliger lors d’une revente immobilière en défiscalisation et les acheteurs sont assez stricts là-dessus. La première étant la qualité de gestion. En effet, un propriétaire qui subit une difficulté de gestion ou bien qui travaille avec un gestionnaire malhonnête pourrait avoir du mal à trouver un acheteur potentiel. Il en est de même pour la non-régularité de versement des loyers.

Si vous voulez réussir votre projet de revente, assurez-vous que tous vos documents soient en règle : bail, règlement de copropriété, relevé de charges, certificat de conformité sans oublier le bilan de votre gestionnaire si vous en avez.

En cas de non-conformité de votre dossier, votre bien sera, même de bonne qualité, classé dans la catégorie à risques.



Guide d’achat d’appartement pour étudiant

Vous venez de décrocher votre diplôme et vous envisagez de poursuivre vos études dans une université qui est peut-être loin de chez vous. Grâce au prêt immobilier étudiant, vous avez une opportunité d’acheter l’appartement de vos rêves près de l’endroit où vous allez étudier. En tant qu’étudiant, l’achat d’un premier appartement est excitant, mais peut aussi être effrayant. Vous avez pensé à l’achat d’un appartement à Montpellier ? Ci-dessous quelques conseils à retenir avant de prendre votre décision.

Un premier logement pour étudiant

Chaque année, le marché de la vente et de la location d’appartements à Montpellier est en plein boom à l’approche de la rentrée universitaire. La majorité des étudiants opte pour la location ou même pour certains, l’achat d’un appartement. Afin de réaliser ce rêve et faciliter l’obtention d’un logement, nombreuses sont les mutuelles ou compagnies d’assurances qui proposent un prêt immobilier pour un premier appartement. Ce crédit se présente comme une solution de financement dédiée aux étudiants et jeunes actifs en matière de logement.

L’obtention d’un premier appartement peut-être le rêve de tout étudiant. Cependant, un tel projet impose un tas de responsabilités, non seulement financières, mais également juridiques et morales. Si votre prêt immobilier vous permet d’investir dans l’achat d’un appartement, assurez-vous d’abord d’avoir le contrôle sur votre situation financière.

Le type d’appartement que vous cherchez

Vous désirez vivre dans un appartement duplex ou un simple appartement avec un balcon ? Pour être sûr d’obtenir toutes les commodités dont vous aurez besoin, faites une liste, prenez votre temps et choisissez judicieusement. A Montpellier, la plupart des logements à petite surface sont acquis par des étudiants. Ceux qui sont en couple sont plutôt intéressés par les appartements moyens type F2, mais cette surface est aussi recherchée pour ceux qui souhaitent faire de la colocation. Pour éviter les pertes de temps sur l’achat de nouveaux meubles, presque la moitié des étudiants à la recherche d’un premier appartement souhaite un logement meublé.



DEVRIEZ-VOUS ISOLER VOS TUYAUX D’EAU ?

Pour la plupart des propriétaires, isoler les tuyaux d’eau chaude d’une maison est une décision assez facile. Lorsque vous pouvez acheter des manchons isolants efficaces pour quelques pieds par dollar, il est difficile de résister aux économies d’énergie simples qui seront payantes pendant des années. Mais tous les propriétaires ne connaissent pas ce booster d’efficacité facile – ou les raisons pour lesquelles vous pourriez vouloir isoler vos conduites d’eau froide, aussi.

Certains l’aiment chaud

Tout d’abord, l’évidence – l’isolation de vos conduites d’eau chaude aidera à garder votre eau chaude. Si vous avez un chauffe-eau à réservoir traditionnel, vous payez déjà pour garder cette eau chaude en attente. Avec l’avantage de l’isolation des tuyaux, l’eau chaude qui attend dans vos tuyaux se refroidira plus lentement.

L’isolation de qualité par une dépanneur plomberie paris peut ajouter quelques degrés à la température réelle de l’eau domestique, donc si vous aimez les choses particulièrement chaudes quand vous prenez une douche ou lavez la vaisselle, l’isolation des tuyaux en vaut la peine. Cela aide également à économiser de l’eau, car cela raccourcira le temps nécessaire pour que l’eau sortant de vos appareils atteigne la température désirée.

Et si vous entendez un grand bruit de cliquetis lorsque vous faites couler votre eau chaude, vos tuyaux métalliques pourraient se dilater avec le flux de chaleur. Ce bruit cliquetant peut être une nuisance pour certains propriétaires, et l’isolation des tuyaux peut aider à calmer les choses.

Qu’en est-il des tuyaux d’eau froide?

Il n’y a pas de chaleur à conserver dans vos conduites d’eau froide, il pourrait donc ne pas avoir de sens immédiat pour les isoler. Mais si vous êtes déjà en train d’isoler vos conduites d’eau chaude, ajouter de l’isolation à leurs compatriotes d’eau froide ne devrait ajouter que quelques dollars de matériaux à la maison moyenne – et il y a de réels avantages.

Si vos conduites d’eau froide traversent une zone de votre maison qui manque de climatisation, qu’il s’agisse d’un sous-sol non fini ou d’une section de tuyau exposée aux éléments extérieurs, vous courez le risque que les tuyaux gèlent en hiver. Cela peut causer un grand désordre et une dépense de réparation encore plus grande. Mais une isolation peu coûteuse et simple peut aider à empêcher que cela se produise.

Pendant l’été, ces sections de tuyaux peuvent également être exposées à la chaleur extérieure, qui peut être transférée à votre alimentation en eau froide. À moins que vous vouliez que votre robinet d’eau froide verse de l’eau chaude ou même de l’eau chaude tout l’été, l’isolation des conduites peut aussi vous aider.

Un autre avantage de l’isolation de vos conduites d’eau froide est d’éviter la condensation. Dans les environnements très humides, les tuyaux métalliques remplis d’eau froide seront recouverts de condensation. Lorsque ces gouttelettes se rassemblent, elles tombent sur tout ce qui se trouve en dessous. Si vous stockez des souvenirs inestimables dans votre sous-sol sous des conduites d’eau non isolées, cette humidité pourrait produire des résultats destructeurs.



La garantie de parfait achèvement : les points clés à retenir

Un contrat de construction de maison individuelle présente diverses garanties, parmi lesquelles ont peut citer celle de parfait achèvement. Elle prend effet après la réception des travaux et permet de s’assurer de la qualité des prestations fournies par le constructeur ou l’entrepreneur. Voici les points clés à retenir concernant cette garantie.

Une garantie obligatoire

Le garantie de parfait achèvement est une garantie légale prévue dans l’article 1792-6 alinéa 2 du Code civil. Ainsi, le maître d’ouvrage ne peut invoquer une quelconque raison pour se dégager de son obligation, notamment une faute du maître d’ouvrage, une force majeure ou autre.

Tout contrat de construction omettant ou limitant cette garantie dans ses clauses peut être frappé de nullité.

Une garantie couvrant les désordres

La garantie de parfait achèvement a été élaborée pour protéger les maîtres d’ouvrage des vices cachés et des défauts de conformité subis par leur bien.

Elle prend effet dès la réception provisoire des travaux et offre la possibilité de signaler les désordres détectés dans l’habitation, dans un délai d’un an. Les désordres peuvent être mentionnés dans le procès-verbal de réception ou communiqués au constructeur par lettre recommandé avec demande d’avis de réception.

A titre d’information, bien que l’entrepreneur ou le maître d’œuvre ne puisse se dégager de ses responsabilités, les défauts causés par l’usure normale ne sont pas pris en compte par la garantie et ne peuvent donc pas faire l’objet de réclamation.

La réparation des désordres

En cas de désordre, le maître d’ouvrage peut obliger le constructeur à procéder aux réparations. En règle générale, le propriétaire s’acquitte des 5% du prix de la construction après la réception des travaux, à condition que celle-ci soit effectuée sans réserve. Dans le cas où il formule des réserves, le versement du solde de 5% doit être réalisé à la levée de ces dernières.

Si le constructeur est dans l’incapacité de réaliser les réparations et que le solde de 5% n’est pas suffisant pour couvrir les malfaçons, le propriétaire peut adresser sa demande à l’organisme qui a fourni la garantie de livraison. C’est lui qui va se charger du financement et de la poursuite des travaux.

Il faut noter que l’organisme garant peut également prendre en charge les pénalités forfaitaires liées à la défaillance du constructeur, dans le respect des délais de parfait achèvement des opérations.

La saisine de la juridiction compétente en cas de litige

Après l’envoi de la lettre de mise en demeure ou des réserves formulées à la réception, le constructeur est dans l’obligation de réaliser les travaux nécessaires pour le parfait achèvement du Bien. S’il refuse de se plier à ses obligations, le maître d’ouvrage peut saisir la juridiction compétente, en fonction du montant des malfaçons.

Le juge de proximité est habilité à statuer sur les petits litiges, dont les montants en jeu ne dépassent pas 4 000 €.

Le tribunal d’instance peut intervenir dans des litiges courants mettant en jeu des sommes allant de 4 000 € à 10 000 €.

Pour les affaires relativement complexes (montants de plus de 10 000 €), il est possible de saisir le TGI (Tribunal de Grande Instance) qui est en charge de nombreux types de litiges liés à des contrats de construction.

Les juridictions civiles n’infligent aucune peine de prison ou d’amende. Néanmoins, elles peuvent mettre en place des mesures telles que des indemnisations financières.



Immobilier : pourquoi miser sur l’home staging ? par Home Staging Europe

Home Staging Europe

Difficile aujourd’hui d’imaginer réussir la vente d’un logement sans recourir à l’home staging. Ce concept innovant commence d’ailleurs à avoir le vent en poupe en France mais déjà présent, depuis un certains temps, à 100% dans les transactions immobilières aux USA. Alors que faut-il retenir à propos de cette pratique qui a complètement changé la façon de faire dans la vente immobilière ?

L’avenir du home staging en France

Ce concept a, certes, mis un certain temps à séduire les acteurs de l’immobilier dans l’Hexagone mais il a des beaux temps devant lui. La preuve, il permet de vendre un logement en moyenne 5 fois plus rapidement que lors d’une vente standardisée ou normale. Depuis 2007, année où il s’est fait connaître amplement en France, l’Home staging devient un véritable phénomène. Son intérêt médiatique n’a fait que s’accroître avec l’émission « Maison à vendre » diffusée sur M6.

La pratique a ainsi permis l’émergence d’un nouveau métier passionnant : le home stager. Il s’agit de l’expert à qui sera confiée la mission de valoriser un bien immobilier avant la mise en vente de celui-ci.  Bien que son cadre d’activité concerne la décoration de l’intérieur, il serait pourtant faux de réduire le home staging à ce domaine. Pour faire ressortir le côté attrayant du logement à vendre, l’home-stager devrait effectivement recourir à diverses techniques pour la rénovation. Il sera amené à créer un environnement neutre, désencombrer l’espace, nettoyer, réaménager de façon à rendre facile la circulation, jouer sur différents tons de couleurs, etc.

De l’échec au succès

Il faut revenir dans l’histoire pour savoir que l’home staging a connu des périodes difficiles en France. Après 2012, le concept a connu des morosités dues certainement à la réticence des vendeurs pour les dépenses nécessaires à la mise en valeur des biens. Beaucoup pensent tout simplement que les travaux + home staging relatés à la télévision ne sont pas en cohérence avec la réalité.

Il a fallu attendre quelques années après pour que le concept ait le temps de faire valoir ses avantages. Dorénavant, il devient plus facile de comprendre que les travaux de rénovation n’impliquent pas forcément de grosses dépenses. Le succès de la pratique repose sur le talent de l’home stager à faire valoir sa capacité à magnifier le bien. Et l’effort paie puisque le taux moyen des négociations d’un bien à vendre s’est réduit jusqu’à 3,24% grâce à l’home staging.

Investir pour mieux vendre

Home Staging Europe forme depuis 2007 des experts dans l’art de valoriser les biens immobiliers destinés à la vente. La formation se compose de partie théorique et pratique pour des home stagers opérationnels et prêts à affronter le marché du travail.

A rappeler que contrairement aux idées reçues, le home staging est une sorte d’investissement et non pas une dépense farfelue. Effectivement, moins la vente sera négociée, plus il profitera au vendeur. Et quoi de mieux pour déclencher le coup de cœur chez les acquéreurs potentiels qu’un bien soigneusement préparé ?

La mission principale qui attend l’expert sera ainsi de créer une ambiance agréable dans chaque pièce du logement tout en restant dans la neutralité. De cette manière, l’acheteur arrive à se projeter facilement dans cet univers et pourra ainsi se décider rapidement à conclure la vente.