Je veux acheter un appartement : par où commencer ?

Acheter un bien immobilier n’est pas une mince affaire. C’est une opération qui demande beaucoup de temps, de gros investissements et parfois même du courage !
Alors, avant de vous lancer dans une aventure de ce genre, prenez le temps de bien lire ce qui suit et vous saurez par où commencer pour que votre achat ne tourne pas au cauchemar.

1. Le type d’appartement recherché

Avant de décider d’acheter tel ou tel appartement, commencez par définir ce que vous
recherchez comme bien.

– Ancien ou neuf ?

Certains vous diront que choisir entre un appartement neuf et un appartement ancien est juste une question de goût, ou de coût. Ce qui est vrai en grande partie.
Néanmoins si l’ancien est moins cher, et qu’il a le charme de véhiculer à travers ses murs des histoires et un passé, le neuf aussi a ses avantages. Vous pouvez décider vous-même du style et de l’architecture de votre appartement. Vous choisirez même les revêtements et les accessoires.
Et n’oubliez pas que l’ancien rime souvent avec travaux : travaux de réparation et/ou de rénovation (diagnostic de Performance Énergétique).

– Superficie et nombre de pièces

Avant d’entamer vos recherches, déterminez la superficie de votre appartement et le nombre de pièces requis. Cela vous évitera de vous éparpiller et de perdre votre temps en recherches inutiles.

– Emplacement

Si vous décidez d’acheter un appartement, le choix de son emplacement sera très important. C’est un critère qui détermine le prix du bien et qui décide également de votre confort personnel.
Avant d’acheter un appartement, définissez les critères avant de l’acheter. Un appartement situé trop loin de votre travail et/ou de l’école de vos enfants, des commerces et des transports de transport en commun peut à la longue s’avérer non rentable. Et si un jour, vous vouliez le vendre, son prix sera déterminé entre autres en fonction de son emplacement et de sa situation géographique.

2. Visitez et comparez

Pour avoir une meilleure idée des prix sur le marché de l’immobilier, et avant de signer un contrat d’achat, même si vous avez eu un coup de cœur pour un appartement, prenez le temps de visiter d’autres biens, dans le même emplacement et même ailleurs, allez vers les agences immobilières, cherchez, comparez et vous pourrez trouver un meilleur produit.

3. Demandez conseil à des professionnels en immobilier et en crédits bancaires

Une fois que vous vous êtes fait votre propre idée sur les prix et les produits disponibles et qui répondent à votre recherche, demandez conseil à des professionnels : des professionnels en finances et des professionnels en immobilier comme Altus Immobilier entre autres. Vu leur expérience dans le domaine, il est certain qu’ils connaissent des choses qui pourraient vous avoir échappé.
Alors, prenez le temps de les écouter et de tirer profit de leurs conseils.

4. Question argent

Une fois que vous vous êtes fait une idée du prix de l’immobilier et des opportunités qui se présentent à vous, faites un détour du côté de vos finances. De combien d’argent disposez-vous et combien vous en manque-t-il ?
Faites une simulation de ce que vous aurez à payer pendant 10,15 ou encore 20 ans et voyez si vous pourrez vous en sortir.
– Crédit bancaire : une formule qui exige souvent un apport personnel : plus ce dernier est intéressant, meilleures seront les conditions du crédit à contracter. N’oubliez pas que le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33% de vos revenus.

– Aides financières possibles :
   – prêt à taux zéro (premier achat immobilier, neuf ou ancien, conditions de ressources, apport personnel).
– prêt épargne logement (plan datant d’au moins 4 ans).
– TVA à 5,5 % (logement neuf, zone Agence Nationale de Rénovation Urbaine).
– aide de la mairie / ou du Conseil régional (primo accédant).
-prêt à l’Accession Sociale (revenu modeste, individu rattaché au foyer fiscal de ses parents et 1 er achat immobilier).
– allocation de Logement Social.

– Frais supplémentaires
– frais de notaire
– frais d’agence immobilière
– frais de dossier
– assurances pour les prêts immobiliers :
– obligatoires : assurance décès invalidité et habitation
– facultatives : garantie revente et assurance-chômage

5. Négociez le prix

Enfin, n’hésitez pas à négocier le prix proposé par le vendeur. Vous en avez pleinement le droit et si vous êtes un bon négociateur, vous pourrez en tirer un bon profit et faire baisser le prix de manière très intéressante. Un gain d’argent que vous investirez dans les charges liées à l’achat de votre appartement.