Les cabanes dans les arbres reviennent en force, c’est le cas de le dire. Souvenir d’enfance joyeuse et marquée du sceau de l’insouciance, la cabane perchée fait des heureux chez les petits et les grands. Dans ce dossier, nous vous proposons de découvrir comment faire une cabane dans les arbres de votre jardin, combien ça coûte ainsi que les démarches à effectuer. Nous allons ensuite vous parler de la tendance des gîtes cabanes dans les arbres, qui proposent des hébergements touristiques insolites pour des séjours inoubliables.

Comment faire une cabane dans les arbres ?

Vous avez le choix entre deux options : le faire vous-même si vous vous y connaissez assez en bricolage et construction, ou faire appel à un constructeur de cabane dans les arbres. En tout état de cause, pour construire une cabane dans les arbres, il faut avoir un arbre assez robuste pour qu’il puisse servir de support. Le principe de construction d’une cabane qui utilise l’arbre comme support est assez simple : Ce n’est pas à l’arbre de s’adapter à la cabane, mais à la cabane de s’adapter à l’arbre. En d’autres termes, le projet de construction de la cabane soit se faire autour de l’arbre, en respectant ce dernier. Techniquement, il est possible d’utiliser l’arbre en fixant la structure dans le tronc, ou bien s’appuyer sur son tronc (sans le percer) et compléter l’installation par des câbles de suspension.

Voici comment faire en quelques étapes simples, mais avant, répondons à cette question : quel bois pour construire une cabane dans les arbres ? Nous vous conseillons de choisir l’une de ces 4 essences suivantes : le peuplier, le châtaignier, le chêne ou le pin.

  • Commencez par choisir un arbre adulte, de préférence l’érable, le chêne, le platane, ou le hêtre, entre autres ;
  • Déterminez la hauteur de votre cabane pour construire la structure du plancher ;
  • Ensuite, formez la charpente de la cabane, après avoir repérer sa hauteur sous toit ;
  • Posez le plancher et fixez-les avec des vis à bois ;
  • Montez les murs de la cabane dans l’arbre ;
  • Recouvrez et fixez la toiture de la cabane ;
  • Enfin, reliez votre cabane au sol en posant une échelle, en fixant des marches sur le tronc ou en aménageant une rampe.

Venons-en à une question connexe : faut-il une autorisation pour construire une cabane dans les arbres ? La réponse est oui. Si vous comptez construire une cabane dont la superficie est comprise entre 5 et 20 m², vous devrez déposer une déclaration en mairie avant d’entreprendre les travaux. Au cas où la superficie de la cabane dépasse les 20 m², il sera alors nécessaire de demander un permis de construire à la mairie.

Combien coûte une cabane dans les arbres ?

Vous êtes-vous déjà demandé combien coûte une cabane dans les arbres ? Construire une cabane dans les arbres n’est pas à la portée de tout le monde, surtout quand il s’agit d’une cabane dans les arbres de luxe. Selon nos estimations, il faudra compter entre 1 200 et 1 500 euros le m² pour une cabane avec raccordement à un circuit électrique, à l’eau et à l’évacuation. Naturellement, vous pouvez opter pour une cabane beaucoup plus modeste, notamment un modèle en forme A qui ne vous coûtera pas plus de 300 à 400 euros au total.

Gîtes : la mode des cabanes dans les arbres

Il existe aujourd’hui un vrai concept d’hébergement insolite. Un business tellement juteux qu’il attire de plus en plus d’investisseurs. Aujourd’hui, la mode est à l’hôtel cabane dans les arbres, et plus particulièrement au gîte cabane dans les arbres, incluant tout le confort et le luxe qu’on trouve dans les hôtels classiques : cabane avec spa, avec jacuzzi, hammam… Actuellement, on observe une ruée vers ce type d’hébergement touristique hors du commun, que ce soit en Bretagne, Dordogne, Auvergne, Normandie, PACA, Gironde ou encore en Île-de-France. N’oublions pas qu’au-delà de leur côté « souvenir d’enfance », ces habitats perchés constituent une sorte de retour au tourisme vert, respectueux de son environnement. Ajoutons à cela le côté tendance du concept, devenu épiphénomène mondial en l’espace de quelques années seulement.

La tendance a été lancée, sans vraiment le vouloir, par les grands propriétaires de domaines et de châteaux. Ces derniers, ayant toutes les difficultés du monde à supporter les frais d’entretien de leurs exploitations, ont eu la brillante idée d’offrir un service d’hébergement en cabane. Les professionnels du tourisme ont tout de suite décelé l’opportunité. Ils vont donc penser à tirer profit des magnifiques bois et forêts que la France a à offrir, en proposant une offre d’hébergement insolite, dans l’air du temps, originale et équitable à souhait.

La Bretagne pionnière des cabanes dans les arbres touristiques

La Bretagne fait clairement figure de pionnier dans le domaine de l’hébergement insolite, et notamment des gîtes cabanes dans les arbres, et ce dès le début des années 2000. Le Sud suivra en se positionnant sur le segment des cabanes de luxe, comme c’est notamment le cas dans le site du clos Saint Saoudre.

Gîtes cabanes dans les arbres : sélection charme

La France compte plusieurs gîtes cabanes dans les arbres tout aussi insolites les uns que les autres. Voici une sélection de quelques-uns des plus intéressants d’entre eux :

Gîte cabane dans les arbres en Aquitaine : Pella Roca Cabane et Spa

Luxe, chic et volupté sont au rendez-vous au gîte cabanes dans les arbres Pella Roca dans le Quercy. L’établissement propose à ses convives un hébergement qui a beaucoup de style, dans le Sud-Ouest entre Toulouse et Bordeaux, dans un domaine privé comprenant 3 cabanes perchées décorées avec goût.

Gîte cabane dans les arbres en Savoie : Cabanes Entre Terre et Ciel

Cabanes Entre Terre et Ciel propose des cabanes dans les arbres sous forme de nid perché, avec une vue imprenable sur le Mont Blanc. Vous pouvez en profiter pour un petit-déjeuner unique rythmé au chant des oiseaux de la forêt, et avec cette magnifique vue en perspective. Le fondateur du gîte n’en oublie pas pour autant l’aspect confort. Au menu : sauna panoramique forestier sur le balcon, bain nordique, toboggan, slackline…