Depuis maintenant plus de 10 ans, les diagnostics immobiliers font partie du paysage de l’immobilier et du bâtiment en France. Ils ont 2 grands objectifs.

  • Tout d’abord les diagnostics ayant des enjeux de santé publique, tels que les diagnostics amiante, plomb, électricité, gaz.
  • Ensuite les diagnostics liés à la sauvegarde et l’amélioration de l’habitat, c’est le cas pour les diagnostics termites, de performance énergétique.


L’ensemble des diagnostics immobiliers a pour but la protection de l’acquéreur, pour qu’il sache ce qu’il achète, mais aussi et surtout la protection du vendeur, qui se trouve ainsi dégagé de ses responsabilités sur les vices cachés.

Ces diagnostics font partis du Dossier de Diagnostic Technique (DDT), mis à disposition de l’acquéreur lors de la signature de l’avant contrat et qui fera partie de l’acte de vente.

L’obligation de réalisation des diagnostics dépend de l’âge de l’immeuble, de l’âge de l’installation, ou de la situation géographique du bien immobilier.

© photos: iStock Photo