All posts in Construction immobilière

L’univers de la construction immobilière. Les normes, les prestataires, …




Jean-Yves Stoquer : les fondations spéciales

Les fondations spéciales regroupent de nombreux procédés et techniques destinées à la réalisation de fondation d’ouvrages de Génie Civil, de bâtiments et d’infrastructures routières, autoroutières et ferroviaires, d’excavation, de soutènement et de consolidation de sol. Ces travaux sont réalisés par des entreprises spécialisées dans le domaine, comme la société SEF gérée par Jean-Yves Stoquer et Michael Stoquer, respectivement père et fils. Jean-Yves est ingénieur dans le bâtiment, spécialisé dans les fondations spéciales (pieux, micropieux, travaux d’injection, études géotechniques entre autres). Il travaille avec son fils Michael, qui lui, est diplômé de l’école de commerce ESSEC. Le père et le fils sont complémentaire : Jean-Yves Stoquer est compétent sur le plan technique, il a une longue expérience du métier et des fondations, il connaît bien les sols instables et maîtrise parfaitement les travaux de reprise en sous-œuvre. Il a également enseigné tout ce qu’il sait à son fils qui, lui, apporte son expertise commerciale dans la société. Il s’occupe de rester en contact avec le client pour leur proposer les bons services (études, visite d’ingénieur, travaux…), il met en place la politique commerciale de l’entreprise (cible visée, prix, publicité…) et gère le personnel et les investissements.

Les fondations spéciales sont un domaine des travaux du bâtiment complexe et pointu qu’il convient de détailler. Elles peuvent être regroupées en cinq familles principales.

Les fondations profondes

Les fondations profondes sont des structures permettant de fonder un bâtiment en profondeur lorsque la couche superficielle de sol n’est pas suffisamment résistante pour employer des fondations superficielles. Il existe plusieurs types de fondations profondes pour réaliser les fondations de structures du Génie Civil. Elles se présentent sous forme de pieux, de barrettes, de puits ou de micropieux.

L’injection des sols

Cette technique consiste à remplir les vides d’un terrain avec un coulis de caractéristiques rhéologiques (la rhéologie est l’étude de la déformation et de l’écoulement de la matière sous l’effet d’une contrainte appliquée) adaptées, à base de ciment, afin d’améliorer les caractéristiques mécaniques, la cohésion et la perméabilité du sol.

Les parois moulées

Les parois moulées sont des ouvrages de fondations fabriquées en béton armé qui sont utilisées comme structure définitive dans de nombreuses constructions. Elles sont ancrées dans une couche résistante étanche et permettent d’excaver en toute sécurité sous la nappe phréatique. Les parois moulées assurent trois fonctions principales : soutènement, portance et étanchéité.

Les écrans étanches

Les écrans étanches sont des structures enterrées destinées à réduire, détourner ou empêcher des écoulements souterrains. Ils sont particulièrement utilisés dans des constructions hydrauliques et des ouvrages de protections de l’environnement. De plus, ils peuvent être installés de manière provisoire ou définitif.

Le jet grouting

C’est une technique de consolidation du sol. Elle utilise un jet à haute pression pour déstructurer et mélanger le terrain avec un coulis de ciment afin de former un mélange sol-ciment. C’est un procédé couramment utilisé dans les travaux de fondations spéciales.
Les fondations spéciales étant un domaine très spécialisé, complexe et pointu, nous n’avons qu’effleurer les bases de cette branche des travaux en bâtiment. Néanmoins, on peut affirmer sans se tromper que ce genre de manœuvre ne peut être effectuée que par des professionnels du secteur, comme Jean-Yves Stoquer et sa société.



La construction de véranda aujourd’hui : les kits contre les professionnels

Nous vivons aujourd’hui dans une culture du « do it yourself », qui encourage chacun à mettre en place ses projets et les bâtir soi-même, grâce à l’apparition de nombreux tutoriels en ligne et de la possibilité d’acheter de nombreux éléments de construction séparément. Mais peut-on tout construire seul, même avec les moyens actuels ? La question se pose pour de nombreux types de construction, y compris les vérandas, cet ajout élégant qui donne du charme à n’importe quelle demeure. D’un côté, il y a les professionnels, comme les Vérandas du Trégor, de l’autre côté il y a le futur bricoleur, équipé d’une véranda en kit. Alors, quelle est la meilleure solution ?

Les vérandas en kit, un secteur de niche

En soit, l’existence-même des vérandas en kit permet à des personnes débrouillardes, qui disposent de temps et de matériel de qualité, de réaliser leur propre véranda. Une solution qui attire par plusieurs aspects : les particuliers y voient tout d’abord la possibilité de personnaliser au maximum leur ouvrage, de le créer sur-mesure selon leurs besoins et leurs envies. Certains y voient également une solution plus économique, car le coût d’une véranda complètement et convenablement installée est élevé, et que certains acheteurs y voient une occasion de réduire leur dépense. Et puis, il y a bien entendu la fierté personnelle, celle d’avoir construit sa propre maison, même en partie. Alors, qu’est-ce qui va réellement jouer dans ce domaine ? Il faut reconnaître que certains constructeurs ont bien pris la mesure de l’évolution du marché, pour proposer des vérandas en kit assez complètes et que l’on peut installer sans trop de difficulté. Beaucoup y voient là la suite logique des tendances mises en place par certains grands noms du secteur de la vente de mobilier, qui ont travaillé de plus en plus à fournir des tables, des bureaux, des chaises ou encore des lits en kit, bien qu’ils soient régulièrement moqués pour leur complexité et la quantité parfois démesurée de vis et accessoires nécessaires pour monter les meubles. De là à dire que cette tendance se retrouvent jusque dans les vérandas, il n’y a qu’un pas, car après tout, nous vivons à une ère où l’on peut même acheter des chalets en bois en kit.

Néanmoins, les instructions sont toujours présentes avec les vérandas en kit, et si vous avez l’habitude de ce genre de construction et d’assemblage, vous devriez savoir les suivre convenablement et obtenir un résultat de qualité. Attention toutefois au temps que cela peut vous demander, qui dépendra clairement de vos aptitudes et de votre expérience. De manière plus générale, les grands magasins de bricolage proposent deux types de kit. D’abord, il y a le kit pré formaté, où toutes les dimensions sont déjà établies et où il est quasiment impossible de procéder à la moindre modification. L’avantage est évidemment celui du prix, forcément moins élevé puisqu’il s’agit d’une production en série, et la certitude d’avoir quelque chose d’aisé à monter : si vous avez le moindre doute sur l’efficacité du kit, il suffit de faire quelques recherches en ligne, et vous serez vite fixé puisque tous les kits sont les mêmes. Néanmoins, ce choix signifie la perte de l’aspect personnalisé, et le risque que le résultat final ne corresponde finalement pas à la maison, que ce soit sur un plan esthétique ou sur un plan pratique. L’autre option, c’est le kit sur mesure, qui n’est pas forcément la plus privilégiée car, après tout, si l’on veut un travail personnalisé, la plupart des gens préfèrent faire appel à des professionnels, comme les Vérandas du Trégor. L’avantage, c’est bien entendu d’avoir la taille adaptée, et éventuellement de procéder à quelques réglages supplémentaires selon ses besoins. L’inconvénient, c’est que même s’il n’y a pas le prix de la pose, le prix est plus élevé, sans compter les risques d’erreur plus importants.

Enfin, il ne faut pas oublier un détail crucial : une véranda n’est pas une simple pièce à monter, en construire vraiment une n’est pas un simple assemblage à faire. C’est une pièce où l’on veut vivre, il lui faut donc une étanchéité et une isolation de qualité. C’est à ces détails que l’on pourra juger du confort de la pièce, qui risque, dans le cas contraire, d’être profondément soumise aux intempéries, aux changements de températures et à une multitude d’autres problèmes techniques. Il faut penser à ces éléments, et à l’aspect de sécurisation, ce qui implique une base de qualité, et l’accès au réseau électrique, aux réseaux d’eau et au chauffage. Il existe des cas notables de propriétaires de véranda qui ont réalisé avoir trop chaud en été et trop froid en hiver, et ont dû débourser des sommes importantes pour des travaux supplémentaires, qui isolent enfin convenablement la véranda. Une question à prendre en compte…

Vérandas du TrégorLa préférence revient aux professionnels

Alors, certes, une véranda a son prix, et le choix de la véranda en kit est le plus souvent motivé par des motifs économiques. Mais il faut aussi prendre en considération un autre aspect : pour beaucoup de personnes, la véranda fait partie intégrante de la maison, ce n’est pas un simple ajout décoratif, c’est une pièce supplémentaire qui doit s’harmoniser avec le reste de la demeure et dans laquelle on peut vivre. Le choix se porte donc sur la qualité aux yeux d’un grand nombre d’acheteurs potentiels : il faut quelque chose de professionnel, fait sur-mesure, installé du début à la fin, avec le choix dans le modèle, dans la taille et dans les options. C’est ce que proposent les Vérandas du Trégor, une société qui agit à la fois en tant que créateur, de fabricant, de concepteur et d’installateur, ce qui leur permet de s’adapter autant aux demandes qu’aux budgets des clients. Dans les faits, construire une véranda requiert une grande précision, ainsi qu’une certaine expérience, à laquelle la plupart des apprentis bricoleurs n’ont pas accès.

Dans les autres aptitudes que les personnes intéressées par les vérandas n’ont souvent pas, il y a la question des isolations, qu’elles soient thermiques ou lumineuses. Les personnes qui ne souhaitent pas revenir vers les professionnels du secteur pour reconstruire ce qui a été mis en place, si elles découvrent un problème d’isolation, préfèrent faire appel directement aux experts pour s’assurer un travail bien fait et définitivement terminé à la livraison. La technologie a évolué, même pour les vérandas ! En matière d’isolation lumineuse on peut aller des stores, comme ceux proposés par les Vérandas du Trégor, toujours plus efficaces, à des vitres solaires spéciales, qui adaptent leur opacité en fonction des rayons du soleil ! De même, l’isolation thermique a évolué, avec l’arrivée d’épaisseurs supplémentaires et même de pompes à chaleur qui récupèrent les calories extérieures pour ensuite les injecter sous forme d’air chaud directement à l’intérieur, participant ainsi à une plus grande autonomie énergétique. Il faut dire que l’intérêt de travailler avec les professionnels, c’est aussi le devis personnalisé, la possibilité de pouvoir effectuer des ajustements précis en fonction de son budget. Les Vérandas du Trégor vont jusqu’au bout de la démarche en proposant une simulation en 3D sur ordinateur et des devis gratuits, ce qui permet vraiment à chacun d’ajuster son projet, de se faire une idée du rendu final et de demander des modifications selon les besoins.

Mais la grande et principale raison pour laquelle on fait appel à des professionnels, c’est la possibilité de se personnaliser, d’avoir sa véranda à soi, un modèle unique et parfaitement adapté à ses besoins, quelque chose qui reflète ses goûts et sa volonté esthétique. Les professionnels des Vérandas du Trégor sont des personnes à l’écoute, avec lesquelles on peut discuter des dimensions, afin de ne voir ni trop grand ni trop petit, mais aussi des formes, afin de laisser libre cours à ses fantaisies tout en respectant les normes existantes, sans compter le style général, pour l’accorder tout à fait à la maison. C’est aussi l’occasion d’aborder des considérations plus techniques, comme notamment l’emplacement de la véranda, qui est important autant pour des raisons esthétiques que pratique : la position d’une véranda par rapport à la course du soleil joue beaucoup sur son isolation. Les matériaux aussi, et là où les vérandas en kit ne laissent guère de choix, un professionnel peut estimer la situation la plus adapté aux besoins. Toutes ces interrogations peuvent sembler superflues aux yeux de certains, elles sont pourtant primordiales, car chacun n’a pas le même usage de sa véranda. C’est une pièce, si certains l’aménagent en pièce à vivre, pour se détendre, ils doivent déjà prendre en compte des questions d’éclairage, mais d’autres vont jusqu’à en faire une cuisine, ce qui ne demande pas du tout le même traitement, pour les vitres comme pour le chauffage. Si la préférence va le plus souvent aux professionnels du secteur, c’est donc bien pour la dimension d’accompagnement du début à la fin du projet, ce que des sociétés comme les Vérandas du Trégor proposent d’autant mieux qu’elles sont elles-mêmes présentes du début à la fin de la chaîne de production. Souvent, c’est là que réside la confiance.



Immo Confort : quelles sont les aides auxquelles un particulier peut prétendre dans un projet de rénovation énergétique ?

immo confort

Immo Confort

L’habitat est la quatrième source d’émissions de gaz à effet de serre en France. Le chauffage, la climatisation et l’eau chaude sanitaire comptent parmi les grands responsables des rejets de CO2 des logements. Dans l’objectif d’encourager les particuliers à réduire l’impact environnemental de leur logement, les autorités mettent à leur disposition divers dispositifs permettant de réaliser des économies d’impôt et de bénéficier d’aides dans leur projet de rénovation énergétique.

Le Crédit d’Impôt Transition Energétique

Le CITE est un dispositif fiscal qui offre aux ménages la possibilité de déduire de leur impôt sur le revenu 30% des dépenses réalisées dans la mise en œuvre de travaux d’amélioration énergétique. Le plafond d’investissement est fixé à 8 000 € pour une personne seule, à 16 000 € pour un couple soumis à une imposition commune et est majoré de 400 € à chaque personne à charge.

Pour accéder à cet avantage fiscal, il est nécessaire de respecter certaines conditions. Les travaux doivent être effectués dans la résidence principale du contribuable, par un artisan ou une entreprise possédant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

D’autre part, le logement faisant l’objet de rénovation énergétique doit être achevé depuis plus de deux ans.

Le Crédit d’Impôt Transition Energétique est accessible aux particuliers imposables ou non. Les propriétaires bailleurs ne peuvent pas prétendre à cet avantage fiscal, mais peuvent toutefois déduire le montant des opérations de leur revenu foncier.

La prime coup de pouce

Jusqu’au 31 mars 2018, l’installation d’équipements tels que des chaudières à haute performance énergétique, des émetteurs électriques à régulation ou des programmateurs centralisés permet d’accéder à la nouvelle prime coup de pouce économies d’énergie, lancée récemment par les autorités.

Cette aide est destinée aux particuliers et son obtention est soumise à des conditions de ressources. Son montant varie de 50 € à 1 300 €, en fonction du matériel mis en œuvre. Pour un émetteur électrique à régulation électronique, un ménage peut bénéficier d’une aide financière de 50 €.

Ce montant passe à 100 € pour la mise en place d’un programmateur centralisé destiné aux radiateurs électriques et à 800 € pour le remplacement d’une chaudière individuelle par une chaudière à gaz ou à fioul, offrant d’excellentes performances énergétiques.

Dans le cas d’un remplacement de chaudière individuelle par une chaudière de classe 5 fonctionnant au bois, un foyer peut accéder au montant maximum de la prime, à savoir 1 300 €.

La prime est versée par un vendeur d’énergie ou une collectivité et les travaux de pose doivent être effectués par un spécialiste détenant la mention RGE.

Le programme « Habiter Mieux » lancé par l’Anah

L’Anah (Agence nationale de l’habitat) propose aux propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs et aux syndicats de copropriété en difficulté une aide, dont le montant équivaut à un pourcentage des dépenses engagées dans les travaux d’amélioration de performance énergétique.

Dédiée aux logements de plus de 15 ans, l’aide est accessible sous condition de ressources et prend uniquement en compte les travaux qui permettent de réduire de 25% ou plus les déperditions d’énergie.

Pour un foyer aux revenus modestes, le montant octroyé équivaut à 35% de l’investissement et pour un ménage aux ressources très modestes, il peut atteindre 50%.

Le plafond d’investissement est fixé à 20 000 € HT par l’Anah. Cependant, il peut être relevé à 50 000 € dans le cas de travaux de rénovation lourds qui visent à réhabiliter un logement très dégradé.

Intervenant dans le domaine de la rénovation et des énergies nouvelles, Immo Confort peut prendre en charge tout projet d’optimisation de performance énergétique et de pose de solutions écologiques de production d’électricité et de chaleur.



Rénovation immobilière : recourir à un professionnel ou non ?

Les dépenses en rénovation ou en réparation peuvent être exorbitantes. Pour les réduire, de nombreuses personnes décident de mettre en œuvre leurs talents de bricoleur. Il est tout à fait envisageable d’effectuer soi-même certaines opérations, il est toutefois recommandé de faire appel à un professionnel pour la remise en état de certains équipements.

Les travaux accessibles aux bricoleurs amateurs

Il n’est pas toujours nécessaire de s’offrir des prestations de professionnel pour redonner une nouvelle jeunesse à son logement. Les magasins de bricolage proposent des produits qui permettent d’embellir soi-même l’intérieur de son habitation, tout en réalisant des économies substantielles.

En règle générale, tous les travaux qui touchent aux revêtements des murs, des sols, hormis le carrelage et ceux de décoration sont à la portée des bricoleurs amateurs.

La pose de papier peint, de revêtement de sol relativement simple, l’installation d’étagères, de décorations murales et le remplacement de certains éléments tels que les caches de prise électrique ou les interrupteurs sont des opérations réalisables par une personne qui ne dispose d’aucune connaissance approfondie en rénovation immobilière.

Les petits travaux de plomberie, le relooking d’une pièce et la peinture des murs peuvent également être effectués avec un minimum de compétences en bricolage, à l’instar de la démolition de cloison. Cette action est à réaliser avec précaution pour ne pas entrainer des dégradations irréversibles.

Avant la démolition, il faut s’assurer que la cloison n’est pas un mur porteur ou qu’elle n’intègre aucun élément de canalisation ou des câbles électriques. En cas de doute, il est préférable de confier le projet à un professionnel.

Il faut noter cependant que certaines opérations doivent être réalisées avec précaution pour éviter les accidents. Avant de se lancer dans un projet de rénovation, il est fortement conseillé de déterminer précisément les éléments sur lesquels les interventions vont être réalisées et de se renseigner sur la marche à suivre, ainsi que sur les conditions de sécurité.

Les travaux de rénovation à confier impérativement à un professionnel

Bien que la réalisation des travaux de rénovation par soi-même permette de réduire significativement les dépenses, il est préférable dans certains cas de délaisser l’aspect financier pour éviter de mettre ses proches ainsi que son logement en danger.

Les importants travaux d’électricité et de plomberie sont à confier impérativement à un expert. Les installations électriques doivent respecter la norme NF C 15-100 et dans de nombreux cas, le distributeur d’énergie (EDF ou une entreprise locale) et les assureurs exigent des équipements conformes aux réglementations en vigueur.

Concernant la plomberie, il n’est pas toujours évident pour un bricoleur de comprendre le fonctionnement du réseau interne d’un logement et de déterminer précisément les interventions à réaliser.

Outre les importants travaux de rénovation sur les installations électriques et le réseau interne d’eau, la pose de fenêtre, de porte, les ravalements de façades, les opérations touchant la toiture, la charpente, la reprise en sous-œuvre, la mise en place d’un nouveau dispositif de chauffage et de système d’isolation, sont réservés essentiellement aux spécialistes.

La pose de portes ou de fenêtres doit faire l’objet d’une garantie que seul un expert certifié peut fournir. D’autre part, les travaux d’isolation nécessitent la réalisation d’études approfondies, prenant en considération différents éléments : l’exposition du bâtiment aux vagues de froid, de chaleur, les possibilités offertes par le Bien, etc.

A titre d’information, la rénovation énergétique (pose de nouveau système d’isolation, de dispositif de chauffage écologique, etc.) doit être réalisée par un professionnel agréé RGE. L’intervention de ce type d’expert permet de s’assurer de la qualité des opérations et de bénéficier de différentes aides, notamment le CITE (Crédit d’Impôt Transition Energétique), l’éco-PTZ, la prime énergie, etc.



Les maisons container : avantages de ces maisons modulables originales

Les maisons containers sont des maisons réalisées avec des containers de transport maritime, neufs ou d’occasion. Le concept séduit de plus en plus de monde pour sa mise en œuvre facile et rapide avec un rendu esthétique certain. Le premier quartier de maisons containers a vu le jour en 2000 à Londres, constitué de 63 appartements. Depuis, l’idée a été reprise dans les grandes villes du monde telles que New York, Montréal, Amsterdam. En savoir +



La construction bois par Natekko, écologique et performante

Si les matériaux traditionnels continuent à faire de nombreux adeptes, le bois est aujourd’hui de plus en plus présent dans la construction. Il intègre plusieurs avantages, qui séduisent tous ceux qui optent pour cette technique. Le premier, et non des moindres, concerne le délai de construction. En savoir +



Maisons CT

C’est depuis 1982, dans le Jura, que Maisons CT met à disposition des clients son expérience, ses services, ses garanties mais aussi sa performance. En savoir +



Est-il plus profitable de bâtir des maisons ou des condominiums dans les métropoles?

Depuis quelques années, les tours à condos poussent comme des champignons et la tendance ne semble pas vouloir s’inverser. Le marché des acheteurs pour ce type de produit immobilier est très varié : jeunes professionnels, célibataires, couples sans enfants, préretraités, personnes âgées et parfois même des familles.

Néanmoins, puisque peu de familles s’intéressent aux condominiums, les poussant à se désintéresser de la métropole, on est en droit de se demander s’il ne serait pas plus profitable de bâtir des maisons plutôt que des condos.

En savoir +



Les chalets en bois

D’origine montagnard, le chalet en bois d’habitation devient une solution de construction très intelligente. En effet, dans un contexte où les énergies renouvelables deviennent très importantes, l’ossature en bois devient une des principales solutions.

En savoir +



Les permis de construire continuent de baisser en ce début d’année

Selon les statistiques publiées par le Ministère de l’Egalité des territoires et du Logement, les chiffres des nouveaux logements en construction enregistrent une chute de 18% par rapport à la même période de l’année précédente !
En savoir +